Accueil > Actualités > Tribune de Jean-François Copé dans la LJA    Flux RSS    English version
306 / 323

29-01-2010

Tribune de Jean-François Copé dans la Lettre des Juristes d'Affaires

Communiqué:

Rueil-Malmaison/France – 29 janvier 2010 – Jean-François Copé choisit la LJA - un titre Lamy de Wolters Kluwer France – pour exprimer son point de vue sur un projet de fusion entre avocats et conseils en propriété industrielle. Il explique les raisons de son soutien à « l'option du rapprochement et non de la fusion ». Un point de vue à découvrir dans le numéro 960 de la LJA, en date du 1er février.

- Extraits de la tribune de Jean-François Copé, chef de files des députés UMP à l'Assemblée nationale :

« L'adaptation des professions du droit aux nouvelles réalités de la société française et du monde économique est une exigence tant dans l'intérêt des particuliers et des entreprises, que pour l'avenir même de ces professions. »

« Loin d'être concurrentes, je crois que toutes les activités juridiques sont complémentaires et que le rapprochement entre toutes les professions du droit ne peut être que bénéfique pour l'ensemble d'entre elles. »

« La Commission Darrois a plutôt privilégié la piste de l'interprofessionnalité. Cette option me parait la plus sage. »

« Dès lors que l'option du rapprochement et non celle de la fusion est retenue, je m'étonne que certains conseils en propriété industrielle se soient émus de ma réserve sur une éventuelle fusion de leur profession avec celle d'avocat, arguant que cette circonspection était liée au fait que je sois avocat. »

« Parce qu'un homme politique exerce une profession, ne serait-il pas apte à s'exprimer sur un projet de réforme touchant son secteur d'activités ? Devons-nous donc interdire aux députés qui sont par ailleurs médecins d'avoir un avis sur la réforme des hôpitaux ou sur celle de la sécurité sociale ? Je ne le crois pas. Je crois au contraire que nos expériences professionnelles respectives ne peuvent qu'enrichir le débat. »

306 / 323